Vos erreurs d'aujourd'hui sont peut-être vos succès de demain !

On entend souvent que la pâtisserie est bien plus difficile que la cuisine, qu'elle ne laisse que peu de place à l'erreur, etc, etc. Mais si pour réussir à devenir une pâtissière émérite, il suffisait juste de connaître les erreurs à éviter ?

1. Ne pas peser les ingrédients

Parce qu'on a beau avoir le compas dans l’œil et tout et tout, la pâtisserie est une science terriblement exacte, qui ne tolère ni le « à peu près » et encore moins le « à vue de nez ». Alors on sort sa balance de cuisine, un point c'est tout !

2039562_w980h638c1cx2422cy1818cxt0cyt0cxb4843cyb3636.jpg

2. Ne pas lire la recette en entier avant de commencer

Sinon, quand on aura terminé les étapes 1, 2 et 3, on va se retrouver avec une pâte à muffins prête à être enfournée ; mais on va s'apercevoir que l'étape 4 c'est « enfourner dans un four que vous aurez fait préchauffer 20 minutes à 220°C ». Oups !

Comment+lire+une+recette.jpg

3. Utiliser des ingrédients trop chauds ou trop froids

A moins que la recette ne stipule le contraire, il est conseillé de toujours faire de la pâtisserie avec des ingrédients à température ambiante. Impossible, par exemple, de faire monter des blancs en neige si les œufs n'ont pas été sortis du frigo 1 heure ou 2 avant !

final.png

4. Verser des pépites de chocolat ou des fruits confits tels quels dans une pâte

Si on fait ça, ils vont tous se retrouver dans le fond du gâteau ou du cake. Pour une répartition bien homogène dans la totalité de la pâte, on pense à les rouler dans la farine avant de les incorporer. Et ça marche à tous les coups !

recette-muffin-pepites-chocolat-noir_757260.jpg

5. Laisser un fond de tarte aux fruits se détremper

Pour empêcher des fruits riches en eau de détremper un fond de tarte, il existe une astuce toute simple : badigeonner la pâte à tarte de blanc d'oeuf non battu, et enfourner 5 minutes. Un bouclier 100% imperméable va alors se former, youpi !

iStock-869266032-1152x768.jpg

6. Avoir une seule plaque à pâtisserie

Quand on prépare des fournées de macarons (ou autres), mieux vaut avoir plusieurs plaques à pâtisserie en stock ! Cela permettra de les alterner, et de ne pas lancer une nouvelle fournée avec une plaque à pâtisserie trop chaude -cela empêche la cuisson uniforme des coques.

maxresdefault.jpg

7. Verser la pâte dans le moule sans précaution

LA marche à suivre pour s'assurer un démoulage de gâteau parfait ? Étaler un tout petit peu de beurre dans le moule, puis poser une feuille de papier cuisson dessus : le beurre va éviter à la feuille de bouger pendant qu'on versera la pâte, et avec la feuille de papier cuisson, impossible que le gâteau reste collé au moule.

beurrer-fariner-moule-a-gateau.jpg

8. Faire confiance à ce qu'indique le four

Il faut savoir que même quand un four indique « 220°C », on ne peut pas lui faire confiance à 100% ! Eh oui : il y a souvent une marge d'erreur d'environ 30°C. Alors pour être sûre de la température, rien ne vaut un thermomètre de cuisson...

92746529.jpg

9. Vérifier la cuisson d'un gâteau avec un couteau

Certes, cela fonctionne, mais le couteau laisse de grosses marques dans la croûte (surtout si on vérifie plusieurs fois !) ! Pour que notre gâteau garde toute sa superbe, on peut effectuer cette opération avec un cure-dents, qui laissera une marque bien moins visible !

gateau.jpg

10. Ouvrir la porte du four à tout bout de champ

Oui, on meurt d'envie de voir la tête de notre gâteau et de vérifier sa cuisson. Mais il faut savoir que quand on ouvre la porte du four, on fait entrer de l'air froid et sortir de l'air chaud de l'appareil, ce qui est loin d'être idéal pour assurer une cuisson optimale et homogène à nos pâtisseries...

11449239.webp